Pierres fines et précieuses du monde

Fortunes, success stories, jackpots, trésors

Le repris de justesse


Alain Juppé Bonjour à tous.
Alain Juppé est inoxydable. Il traîne derrière lui un nombre de casseroles brinquebalantes mais se retrouve grâce aux inepties de l'Ump en première ligne. Son parti est aux abois, la plupart de ses dirigeants sont sur le gril, Sarkozy sent de plus en plus le roussi. Et les millitants se tournent vers lui en tant que messie : un repris de justice !! Etonnant non ? Les français sont indécrottables de bêtise et de corruption mentale. Ils élisent des charlots notoires, et pire, les réélisent après leurs condamnations. Dans les pays nordiques ou aux USA, quand un homme politique est convaincu de malversation quelle qu"elle soit, il est grillé à vie. Ce qui paraît être la moindre des choses lorsqu'on on est censé représenter l'état et la probité.

Polar déconnant cherche éditeur


Lui qui affirme avoir voté Krivine en 1969, a traversé plus d'un désert. A chaque fois il est revenu, premier ministre, ministre des affaires étrangères, maire de Bordeaux, etc...
De son impopularité en 1995 qui a conduit à la dissolution, aux emplois fictifs de la mairie de Paris pour lesquels il a été condamné, en passant par l'appartement de son fils (voir Parcours); Alain Juppé a toujours su rebondir sans vraiment le vouloir en se faisant oublier.
Alain Juppé Il a réussi à redorer son blason à la mairie de Bordeaux dont il a initié les travaux de rénovation, au prix d'impôts locaux en très forte hausse, pour se faire une vitrine de respectabilité. Et le voici désormais en tête des intentions pour représenter l'Ump aux présidentielles de 2017, incroyable. Il est en cela bien servi par ses pairs, Sarkozy, Copé et consorts qui se retrouvent mêlés des affaires plus que douteuses
.
Alain Juppé apparaît comme un sage, un pilier du parti inamovible malgré les tempêtes essuyées. Sans faire de bruit il devient la référence, le recours ultime. Le symbole de l'abnégation pour son sacrifice envers Chirac lors des emplois bidons de la mairie de Paris. Les jeunes loups voient d'un mauvais oeil la montée de sa popularité, irrités qu'un dinosaure soit sollicité pour la place de calife.
D'autant plus qu'Alain Juppé ne se déclare candidat à rien, il a l'intellligence de se laisser porter par les flots, sachant qu'il est vain de nager à contre courant. Il laisse faire et dire et distille ses avis neutres en langue de bois qui contentent média et populace. Ses adversires potentiels se grillent un à un, sans qu'il n'y soit compromis. Ne pas se prononcer, ne pas choisir, ne pas se mouiller, telle est sa politique en vue des présidenteilles de 2017.

Et le plus fort c'est que ça pourrait bien marcher !!


Graines de bitume, enfants de la rue, Tananarive ******* Mokana, orphelinat à Fianarantsoa